L’abeille africanisée : un vrai souci aux USA

Les abeilles africanisées, les « abeilles tueuses » de la presse à sensation, ces métisses agressives et essaimeuses nées au Brésil en 1957, et remontées vers le Nord, sont maintenant présentes dans 11 des Etats-Unis. Tout est fait pour limiter leur progression mais les solutions radicales sont impossibles car elles supprimeraient également les abeilles européennes, plus douces. Il n'est pas question de supprimer des pollinisateurs de plus en plus indispensables et dont la disparition provoquerait une catastrophe alimentaire. Alors ? Alors, on s'organise pour « faire avec » et pour tenter d'améliorer le long terme. Ce n'est pas gagné ...

ALLEZ REX, ATTAQUE !

Les chercheurs sont des gens sérieux. Ils ont besoin de pouvoir mesurer, de donner des échelles de référence, de quantifier. « Un gentil petit coup de tabac”, c’est un langage de marin, pas de météorologiste ; « une colonie un peu rock ’n roll », c’est une indication d’apiculteur à un collègue, pas une information vraiment précise.