Le « nez » de Vespa velutina

Pour la détection à longue portée de leur butin et de leurs proies, les frelons utilisent essentiellement les signaux olfactifs émis par ceux-ci. Les différentes sources de nourriture – dans le cas qui nous intéresse les colonies d’abeilles enruchées – émettent des odeurs qui permettent aux frelons de les localiser. Mais de quelles odeurs s’agit-il exactement ?