POUR LES « CHAUFFEUSES », RIEN NE VAUT UN BON POMPISTE

Dans les peuples d'abeilles mellifères, celles des ouvrières qui se dépensent pour chauffer le couvain sont des "travailleuses d'élite," chargées d'une tâche fondamentale. C'est pourquoi une équipe spéciale s'affaire pour les approvisionner sans relâche avec le meilleur carburant qui soit : le miel de la ruche. Les chercheurs de Würzburg ont pu mettre en évidence ce comportement, cette équipe, cette tâche spécialisée jusqu'alors inconnus.

Japanese giant hornet scout killed by Asian bees

This clip shows Japanese Giant Hornets and Asian Honeybees. Both are very different from their European counterparts, in terms of individual size, size of colonies, tactics, lethal temperatures etc. Japanese Giant Hornets also are very different from the so-called « frelon asiatique » presently spreading over Europe at an impressive pace. Evolution has allowed Asian HB to develop a strategy of defense that European HB, in view of those differences, should not be able to re-invent, either now, or later.

SI LEUR NURSERY EST BIEN CHAUFFEE, LES ABEILLES SERONT PLUS DOUEES.

Même dans la froidure, l’intérieur d’une ruche reste bien chaud. Les abeilles utilisent l’appareil musculaire de leurs ailes, qu’elles font vibrer jusqu’à l’amener à une température de 40 °C, voire 41 ou 42 degrés pour les plus « bosseuses » lorsqu’elles chauffent une larve. En été, les abeilles rapportent des gouttelettes d’eau. Leur évaporation consommera de l’énergie et dégagera du froid qui permettra de rafraîchir les rayons entre 33 et 36°C.
Bourdon terrester sur bleuet

CERTAINS L’AIMENT CHAUD !

Nous ne parlons pas ici de jazz mais de température et de couleurs. Ce n'est pas sur ces superpollinisateurs que sont nos abeilles mellifères, qu'on a fait cette étude, il y a déjà quelques années, mais sur leurs cousins, plus rustauds, plus patauds, plus sociaux tout court peut-être qu'eusociaux, que sont les bourdons Bombus. Accessoirement aussi sur les fleurs qui ont elles aussi développé leurs stratégies pour attirer plus de pollinisateurs.