Documentary by Andrew QUITMEYER & Tucker BALCH (narrated by Colin POTTS)

Les lecteurs de ce blog sont censés bien connaître les codes et le fonctionnement de la « danse frétillante » analysée et explicitée par le « Bienenfrisch » (« Le Frisch aux abeilles ») comme ses copains de faculté avaient surnommé le Professeur Karl von Frisch. Mais la vidéo est bien faite et elle change un peu des croquis habituels dont certains sont d’ailleurs de la main de Von Frisch lui-même.

Vous pouvez également en profiter pour relire l’article « UN RADAR VÉRIFIE LA DANSE FRÉTILLANTE DE KARL VON FRISCH » (ICI).

La vidéo (du College of Computing de « Georgia Tech », l’institut de technologie de l’université de Georgie), est également intéressante dans la mesure où elle a sa (toute petite) place dans l’effort énorme que font actuellement les universités américaines pour « vulgariser » intelligemment et « populariser » tout ce qui appartient aux domaines scientifiques supposés a priori rébarbatifs. Cette campagne de propagande est destinée au grand public afin d’attirer plus d’étudiants vers les circuits scientifiques. Elle entend également former les étudiants à plus de pédagogies innovantes et créatives pour dynamiser toute la chaine de formation dans les universités.

This video is a design documentary, developed by scientists at Georgia Tech’s College of Computing in order to better understand and share with others, the complex behaviors that can arise in social insects. Their goal at the Multi-Agent Robotics and Systems (MARS) Laboratory is to harness new computer vision techniques to accelerate biologists’ research in animal behavior. This behavioral research is then used, in turn, to design better systems of autonomous robots.
For additional detail on the MARS lab at Georgia Tech : www.bio-tracking.org.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.