respirer l'air de la ruche et l'odeur de la propolis

Expirez ! Soulevez le couvercle ! Inspirez !

A l’ouverture d’une ruche, certains vieux apiculteurs plongent avec délices leurs narines au dessus de la colonie pour inspirer séance tenante un bon bol d’air de ruche à la bonne température. C’est bon pour les poumons, disent-ils, pour les sinus et le système immunitaire en général. Une famille allemande organise des "cures" de ce produit de la ruche encore peu connu.

Piqûres d’abeilles : un record à battre

Lamar a l'air le plus atteint mais le Texan qui a voulu déranger les abeilles n'a eu "que" 1200 piqûres (le chiffre est évidemment arrondi). Le vrai record est détenu par Jeff, du Nevada, avec 3000 piqûres. Ce n'était pourtant pas des abeilles africanisées mais ... On attend les challengers.