La pollution lumineuse est un danger pour les êtres vivants.

La quasi-totalité des humains qui habitent l’Europe et les États-Unis vivent aujourd’hui dans des zones où la pollution lumineuse est telle qu’ils ne peuvent plus voir la voie lactée à l’œil nu. Même pour apercevoir le baudrier d’Orion en hiver, il leur faudra bientôt aller se cacher dans une ruelle sombre ou entre les arbres de leur jardin.

Un peu d’art dans ce monde de brutes

Dans le monde contemporain, les abeilles sont à la mode. Puisque le monde contemporain est un monde de plus en plus urbanisé, les abeilles urbaines sont à la mode. Les artistes urbains intègrent donc nos abeilles dans leurs œuvres de plein air. Le résultat est souvent inattendu.

Hambourg : un miel d’aéroport des plus cotés.

Le miel de l’aéroport, ce sous-produit des études environnementales, est devenu un cadeau apprécié que l’on offre aux visiteurs de marque dans tous les aéroports. A l'époque où fut publié cet écho, dans Abeilles & fleurs N° 664 de septembre 2005 c'était un scoop pour les apiculteurs français ! Depuis lors, les aéroports de l'hexagone se sont mis à la page et tous ont maintenant leur(s) apiculteur(s). Réjouissons nous !

Les sangliers ne comprennent rien au changement d’heure

Toujours plus d'humains, de villes, de routes. Sur les routes, toujours plus de voitures. Les autres espèces s'efforcent de survivre dans les espaces et les plages de temps que nous leur laissons provisoirement. Quand elles se sont adaptées, on change les règles. Dans le cas des sangliers (et du gibier en général), c'est 2 fois par an, à chaque changement d'heure.